C'est avec beaucoup de tristesse que nous apprenons le décès de Catherine Acquaviva, survenu le 13 mars dernier à l'âge de 67 ans. Catherine était entrée au Cirad en 1973, en qualité de technicienne. Elle a passé la majorité de sa carrière au Programme Canne à sucre de l'IRAT. Après plusieurs années d'absence pour maladie, elle a fait valoir ses droits à la retraite en 2008.

Nous venons d'apprendre le décès d'Antoine Angelini, survenu le premier décembre 2016 qui a été une grande figure de notre établissement et de la recherche cotonnière en Afrique.

Né en 1927 à Marseille, Antoine Angelini étudie à la faculté de sciences à Paris et obtient le diplôme de l'école supérieure d'entomologie et le diplôme d'entomologie de l'ORSTOM. Il rejoint dès 1949 sa première affectation à Bouaké en Côte d'Ivoire comme entomologiste à la station IRCT (Institut de recherches sur le coton et les textiles).

C'est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès d'Annick Annette des suites d'une longue maladie qu'elle a combattue courageusement jusqu'à la fin, le 26 janvier 2016.

Annick est entrée à l’Irat en 1984, et a poursuivi sa carrière ensuite au sein du Cirad en tant qu’assistante de la station de Roujol où étaient concentrées les rec,herches sur la canne à sucre. Nous retenons d'Annick sa grande disponibilité, son immense gentillesse et le sens relationnel qu'elle déployait naturellement avec l’ensemble des agents des stations du Cirad ainsi qu'avec les partenaires.

Dans cette page dédiée à notre ami et collègue, nous présentons un texte de René Tourte relatant sa carrière et sa vie, un petit mot de Philippe Demombynes et deux liens internet qui renvoient l’un à un film de Francis Ganry sur la Dordogne et l’autre à un diaporama de Robert Oliver sur Arcachon, qu’avec son épouse ils nous firent découvrir en 2009 et 2013, nous les anciens de Bambey.

L'épouse de Jean Appert, Thérèse, avait écrit un très beau livre « La Tornade sèche », relatant ses souvenirs de Bambey où elle et son mari avaient été affectés dans les années 50. Le livre est accessible sur le site de l'Adac.

Notre collègue Jacques Arrivets nous a quitté cet été. Il est décédé le 9 juillet 2017 à Clapiers. Arrivets2 Notre collègue Jacques Arrivets est décédé le 9 juillet 2017 à Clapiers.

Né le 2 avril 1938 à Mont-de-Marsan, après le baccalauréat en 1957, il sortit ingénieur agronome, section économie rurale de l’Ina-Grignon à Paris en 1963, puis il obtint en 1964 le diplôme d’ingénieur d’agronomie tropicale de l’Esaat (Ecole supérieure d’application d’agriculture tropicale à Nogent-sur-Marne).

Chère Anne,

Il y a trois semaines à votre domicile nous regardions ensemble un reportage filmé à Madagascar et réalisé en août dernier à l’initiative de l’une de vos petites-filles Astrid. Or ce pays de ma première affectation Outre-Mer il y a cinquante ans, je venais précisément de le revisiter. Le document à vocation humanitaire et solidaire réveillait chez vous une fierté non dissimulée puisqu’il enclenchait l’heure de la relève générationnelle.

Votre passion pour le devenir des pays de la ceinture intertropicale où vous avez tant donné car tant reçu, a traversé le Maroc, l’Equateur, le Cameroun, la Réunion, la Chine et des dizaines d’autres pays que vous avez inlassablement parcourus.

Jean-Claude Bergonzini est décédé le 9 février 2020. Né en 1940, docteur en mathématiques, Jean-Claude Bergonzini a enseigné à l’Ina (Institut national agronomique) à Paris, puis à l’Enita (Ecole nationale d’ingénieurs des travaux agricoles) de Dijon, avant de rejoindre le Centre technique forestier tropical en 1981 où il a assuré pendant de nombreuses années la responsabilité de chef du service biométrie à Nogent sur Marne.

Nous avons appris avec une profonde tristesse le décès, survenu le 2 juin 2013, d'André Berkaloff.

Spécialiste de renommée internationale en biologie et physiologie cellulaire, virologiste et professeur de biologie végétale à l'Université ParisXI-Orsay, animateur de l'institut de microbiologie d'Orsay, André Berkaloff a joué, depuis le début des années 1970, un rôle crucial dans l'évolution de la recherche en Sciences de la Vie dans notre Pays.

Nous avons appris avec une très grande tristesse le décès de notre collègue François Besse, survenu samedi 9 août 2014.
François Besse avait débuté sa carrière en février 1971 au CTFT, dans les équipes d'inventaire forestier.

jacques besseJacques Besse nous a quittés le 14 janvier 2017 à l’âge de 86 ans.
Après avoir obtenu en 1955 son diplôme d’ingénieur agronome à l’Ensa d’Alger, puis une spécialité en agronomie tropicale à l’Ensat de Nogent, Jacques Besse a commencé sa carrière au Cameroun comme ingénieur agronome stagiaire au service agricole, à Douala.

Une journée d’hommage s’est tenue le 17 juin 2016 dans l’amphithéâtre Agropolis à Montpellier.

Organisée par l’Inra et le Cirad, son objectif était de mettre en exergue le travail et l’œuvre de Henry-Hervé Bichat, mais aussi de montrer comment sa pensée et son action ont toujours des prolongements d’actualité aujourd’hui dans la vie de ces institutions.

Hervé Bichat – 31 août 2015
Hervé Bichat, fondateur et premier directeur général du Cirad, est décédé des suites d'une longue maladie, qu'il a pourtant combattue durant plusieurs années, avec une grande détermination et une admirable sérénité. Hervé Bichat est né en Lorraine, en 1938.

Le 17 juin nous avons été quelques anciens à participer à une journée d'hommage à Hervé Bichat, co-organisée par Agropolis, Cirad, Inra, et Dger.

Cette journée nous a permis de découvrir les multiples facettes de la carrière d'un grand commis de l'Etat dont nous ne connaissions pour la plupart d'entre nous que ses interventions dans le domaine de la recherche agronomique (création et direction du Cirad, direction de l'Inra). Nous en avons déjà présenté le compte rendu officiel.

Nous venons d'apprendre avec tristesse le décès de Jean-Claude Boeglin. Diplômé de Paris-Grignon, Jean-Claude Boeglin avait commencé sa carrière au CTCS de Martinique puis rejoint en 1968 l’IRAT et son équipe Canne à sucre.

Plus d'articles...