Experts riz et cacao

Réponse de BLAHA Georges sur le sujet Experts riz et cacao

J-P. Lanly nous annoncerait-il,sous initiative française, un regain en cacaoculture? Quel plaisir et quel honneur si nous pouvions y contribuer un tant soit peu ... Mais attention ! car comme je crains de le voir à travers vos échanges, ne pas privilégier l'aval (courtiers, gestionnaires) au détriment de l'amont (avant le "cacao" il y a le cacaoyer et ses normes agronomiques, régimes hydriques, pédologiques, etc... une plante sous une interaction génome x environnement).
Dans l'hexagone, l'intérêt suscité par le "cacao" se vérifie surtout en période de fêtes autour du chocolat dont l'obtention s'est trouvée résumée, assez récemment auprès du grand public, par de multiples séquences télévisées, toujours les mêmes : graines "plus ou moins gélatineuses" (les fèves) issues de "coques rigides" (les cabosses)...
Avec ce peu que l'on nous montre, on assiste à une course potentiellement lucrative à courts termes entre des intermédiaires s'interposant entre petits producteurs et consommateurs : le côté développement proprement dit de la culture n'est évoqué en aucune façon.
Plus sérieusement, et de façon beaucoup plus valorisante, apparaît le souci de palier à un manque de matière première à plus ou moins longs termes : ceci découlant d'une limite de l'offre face à des demandes de plus en plus nombreuses ou volumineuses, face aussi, et tout simplement, à une restriction des productions d'origines naturelles ou sociétales (vielles plantations, réchauffement climatique, déclin intergénérationnel du paysannat, abandon pour des cultures de subsistances...).
Il est évident d'encourager et d'aider à la conception de projets visant notamment la création de  plantations de type industriel : documentation et résultats de travaux antérieurs peuvent y trouver leur utilisation légitime joints aux exemples déjà existants sur le terrain (blocs agro-industriels du Gabon), abondance et disponibilité d'un matériel végétal sélectionné auprès des différents pays producteurs, application adéquate de mesures phytosanitaires reconnues respectueuses de l'environnement ...
... éventuellement, à suivre. Cordialement,
Georges Blaha
il y a 8 mois 1 semaine #51

Réponse de PONS Nicole sur le sujet Experts riz et cacao

Bonjour,
Je me demande pourquoi M. Lanly ne demande que des contacts de retraités. J'ai donné à Jacques le'adresse électronique de Gilles Roche mais il n'est pas retraité et a quitté le Cirad pour créer sa propre entreprise. Serait-il d'accord pour aider cette personne ?
il y a 8 mois 1 semaine #49

Réponse de CHANTEREAU Jacques sur le sujet Experts riz et cacao

Bonjour 

J'ai donné à Jean-Paul Lanly les adresse mail des collègues suggérés par Jean Pichot sauf celle de Gilles Roche que je n'ai pas. Peut être que quelqu'un la connait et peut nous la communiquer ?

Cordialement

Jacques
il y a 8 mois 1 semaine #48

Réponse de PICHOT Jean sur le sujet Experts riz et cacao

Bonjour

pour la riziculture on pense bien sur, par exemple, à Christian Poisson et Guy Clément
mais quelles sont leurs adresses mail actuellement ?
pour la cacaoculture il me semble que Gilles Roche est un expert reconnu ainsi d'ailleurs que François Ruf  mais ce dernier est encore ciradien actif.
cordialement
JP Pichot
il y a 8 mois 1 semaine #47

Experts riz et cacao a été créé par CHANTEREAU Jacques

J'ai reçu, en décembre, un mail de notre adhérent Jean-Paul Lanly avec la demande suivante dont je vous fais part ci-dessous. Je lui ai donné quelques adresses de collègues expert du riz et du cacao mais sans être exhaustif. Si vous n'avez pas été contacté par Jean-Paul Lanly et que vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez lui écrire en utilisant son adresse mail  : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Bien cordialement,

Jacques Chantereau

"un jeune ami agronome qui travaille dans une grande banque française, laquelle est saisie de demandes de financement de " landscape projects" couvrant cultures de riz et cultures de cacao, me demande des noms de chercheurs du Cirad compétents pour les aider conceptuellement dans ce domaine. Voyez-vous dans les retraités du Cirad, notamment ex-IRAT, ou ex-IRCC de tels collègues. Si c'était le cas, je vous remercie à l'avance de bien vouloir me transmettre leur adresse mél."
il y a 8 mois 1 semaine #45
Propulsé par Kunena