Editorial décembre 2019

Editorial

Nous avons tenu en 2019 la centième réunion de bureau de l’Adac. Nous pouvons penser que l’amicale se porte bien et être optimistes pour l’avenir. A bien y regarder, nous avons quelques inquiétudes. Le bureau se renouvelle peu et ne bénéficie pas de l’arrivée de « jeunes bénévoles ». Les plus récemment entrés dans le conseil d’administration ont pris leur retraite il y a une dizaine d’années. Durant tout ce temps, le Cirad a évolué. Dans notre configuration actuelle, nous ne sommes pas sûrs de bien intégrer les changements intervenus pour entretenir l’esprit de l’entreprise et avoir des contacts constructifs avec les actifs du centre et ceux du Sud. Par ailleurs, plusieurs des membres actuels du bureau souhaitent se retirer au terme de nombreuses années de bénévolat. Aussi, pour sécuriser les activités futures de l’Adac, le bureau a besoin d’apport de nouveaux collègues retraités aux parcours variés venant nous revitaliser. Avec l’année 2020 qui commence, formulons le vœu d’y parvenir. Nous nous appuierons pour cela sur une nouvelle Journée des anciens, organisée conjointement par l’Adac et le Cirad, qui se tiendra le 2 avril 2020 à Lavalette. Vous allez bientôt en recevoir l’invitation avec des précisions sur son déroulement. Cette manifestation ouverte à tous les anciens de l’établissement veut, en priorité, contribuer à entretenir les liens d’amitié entre nous tous. Aussi, nous comptons vous voir nombreux à participer à l’évènement. Nous comptons également arriver à susciter quelques vocations d’engagement au bureau de l’Adac.

Le président

Jacques Chantereau