Visite de l'exposition Océanie au Musée Branly le 20 juin 2019

Les Arts d’Océanie sont à l’image des territoires et des cultures qu’ils révèlent : vastes, singuliers et identitaires.

 

Notre groupe de 14 personnes, anciens de l'IRD (en majorité) et du Cirad, a pu les apprécier, au Musée du Quai Branly, grâce à Jean-Christophe Galipaud, archéologue à l’IRD UMR Paloc, spécialiste des civilisations Lapita et découvreur du camp des réfugiés des navires de Lapérouse, à Vanikoro, Îles Salomon.

Les grandes questions évoquées par l’exposition et nous visiteurs, passionnés par cette exposition et les explications de notre guide, furent :

-  les rapports intimes avec la mer et l’art de la navigation ;

-  les liens entre les dieux, les ancêtres et les vivants ;

- la richesse du panthéon océanien et des cérémonies rituelles, fondant la cohésion des peuples et le sens de la réciprocité ;

- les liens étroits entre le monde des morts et le monde des vivants.

Sans oublier bien sûr les questions sur le naufrage de Lapérouse et ses deux navires à Vanikoro. Jean-Christophe a localisé le camp de survivants par des objets, mais dit-il, seule la découverte d’une tombe serait le couronnement de ses travaux. Encore de quoi chercher et rêver !

Marie-Noëlle Favier
Présidente de l'AIDA

 image1  image2  image3 image4  image5

Cliquer sur les images pour les agrandir et lire leur légende avec le pointeur


You have no rights to post comments